« Des Juifs contre les Lumières », Marianne/L’Histoire, numéro spécial, déc. 2017-janv. 2018, p. 14-17. « Israël au péril des ultra-orthodoxes », Marianne/L’Histoire, numéro spécial, déc. 2017-janv. 2018, p. 58-62. En savoir plus.

« Jean-Christophe Attias ». Ça pourrait ressembler au « Marie-Christelle Cohen » des mauvaises blagues. Avouons, ce n’est franchement pas un prénom pour un juif ça. Mais il a réussi, lui le professeur d’hébreu, le chercheur spécialisé des pensées juives médiévales, à en faire autre chose qu’occasion à sourire. Pas un symbole, non, car

sion

L’historien et philosophe livre le récit aussi jubilatoire que grave de sa conversion au judaïsme. Comment devient-on juif ? La question peut paraître saugrenue, voire provocante en ces temps troublés où la religion est redevenue un sujet polémique suscitant la haine et le rejet de l’autre. Sous la plume de

Jean-Christophe Attia (sic), journaliste au Point (sic), raconte son parcours de la conversion au judaïsme jusqu’à l’incroyance qui en fera ‘enfin’ un juif entier Jean-Christophe Attias est aujourd’hui un spécialiste du judaïsme médiéval (Crédit: capture d’écran Youtube/Maire Chaville) Dans « Un juif de mauvaise foi » (JC Lattès) Jean-Christophe Attias raconte son